Rando des plateaux à Favars

Un compte-rendu de Birgit qui a participé, avec Sarah et Christine, à la Rando des plateaux du dimanche 25 février.

Dimanche matin, 25 février 2018. Il y a foule dans la petite bourgade de Favars. Pourtant, à 8h30, il fait -1°C et les bonnets en laine et gants sont de rigueur. Le soleil est au rendez-vous pour cette 17e Rando du Plateau et nous, marcheurs nordiques ont un départ avancé d’un quart d’heure par rapport aux randonneurs « ordinaires ». C’est une bonne idée et déjà nous nous élançons à travers monts et vallées sur des sentiers inconnus. La brume flotte encore sur les pittoresques paysages, le froid cingle nos visages mais plus nous avançons d’un pas athlétique, jouant de nos biceps pour utiliser à bon escient la technique des bâtons, plus le sang se réchauffe dans nos veines jusqu’aux extrémités qui rend le port des gants alors superflu. Pourtant, il fait bien froid, le sol est gelé, et les bâtons n’arrivent pas à s’enfoncer dans la terre. 

Après 4 km, nous avons droit à un ravitaillement et nous plaignons les bénévoles obligés de rester immobiles pour être au service des randonneurs. Un peu plus loin, il faut se décider si on ne fait que la boucle de 8 km ou si on ose les 15 km. Va pour les 15 km! Cette mâtinée est trop sublime. La marche nordique, on adore, surtout dans ces conditions. Nous avançons avec aisance, il n’y a pas trop de côtes. Nous découvrons des petits hameaux cachés, un vrai patrimoine architectural de la région. Aucun regret, c’est à refaire.